Créez votre SASU en ligne !

Concentrez-vous sur l’essentiel, on s’occupe de toutes vos formalités

100% en ligne, en moins de 10 min

Interlocuteur dédié

Immatriculation sous 48h

Offre la moins chère du marché

Choisissez la formule
qui correspond à vos besoins

Besoin d’aide avant de démarrer ? Nos experts sont
à votre disposition au 01 84 17 84 77.

Eco

Votre dossier prêt à déposer

19 € HT+ frais administratifs

  • Statuts SASU + dossier complet
  • Formulaire MO,TNS,ACCRE
  • Assistance téléphonique
  • Vérification de votre dossier
  • Annonce légale 150 € - 180 €
  • Il vous reste à déposer votre dossier au greffe du Tribunal de commerce et à régler les frais

Express

On s’occupe de tout
Immatriculation sous 48h

99 € HT+ frais administratifs (soit 329€ HT – Tous frais inclus)

  • Statuts SASU + dossier complet
  • Formulaire MO,TNS,ACCRE
  • Assistance téléphonique
  • Vérification de votre dossier
  • Annonce légale 150 € - 180 €
  • Frais de greffe 66.20 €
  • Signature électronique du dossier
  • Envoi et suivi de votre dossier auprès du greffe
  • Demande ACCRE
  • Kbis disponible en 48h
DÉMARRER

Vous pourrez choisir votre formule avant paiement

Vu dans

article les echos

LIRE L'ARTICLE

photo président SASU
Fabrice L.,
président de SASU

"Rapide, simple, pro actif et pas de mauvaise surprise sur
le tarif tout est annoncé à l'avance, j'ai créé ma SASU en 4 jours,
ouverture du compte professionnel en banque compris."

VOIR TOUS NOS AVIS CLIENTS

Gagnez du temps,
faites tout en ligne

Votre satisfaction, un enjeu au cœur de nos priorités

Un service simple, rapide
100% en ligne

Créez vos documents en ligne

Depuis chez vous, en 10 minutes

Modifiez les à tout moment

Signez votre dossier électroniquement

Votre Kbis disponible en 48h

Un service de qualité

Des documents conçus par des avocats

Parfaitement adapté à la situation

Des conseillers compétents et expérimentés

Interlocuteur dédié à votre écoute

Une efficacité prouvée

Au service des entrepreneurs depuis 2013

Plus de 10000 entreprises créées

Plus de 300 avis clients vérifiés

Vous économisez ainsi des milliers d'euros sur vos frais de constitution

photo president societe

Comment ça marche ?

Créer votre SASU en ligne, rien de plus simple !

FORMULE ECO
FORMULE EXPRESS
photo president societe
  • Remplissez le questionnaire en ligne

    Vous remplissez toutes les informations nécessaires à la constitution de votre dossier complet (Statuts,…) en vous laissant guider par notre questionnaire en ligne (Assistance téléphonique gratuite).
    Durée : 10 minutes

  • Notre logiciel crée automatiquement vos documents juridiques

    Vous validez votre commande et nous générons alors automatiquement et instantanément vos statuts (Word et PDF) ainsi que tous les documents nécessaires à l’immatriculation de votre société.
    Vous pourrez à tout moment retourner sur le questionnaire pour modifier vos documents.

  • Déposez le capital en banque

    Vous disposez ainsi des documents nécessaires au dépôt de votre capital social chez le banquier, et recevez en retour l’attestation de dépôt des fonds.
    Notre partenaire Qonto, le compte 100% en ligne, vous offre l'opportunité d'effectuer le dépôt du capital de votre société entièrement en ligne puis d'obtenir votre certificat de dépôt dans un délai de 72H suite à la réception de vos fonds.

  • Signez votre dossier en ligne

    Il ne vous reste plus qu’à signer vos documents en ligne, et télécharger les justificatifs demandés. Vous pourrez également choisir de nous les envoyer par mail à l’adresse suivante : contact@jurisociete.fr, par courrier, ou de nous les déposer en mains propres à l’adresse suivante : 76 avenue des Champs-Elysées, Bat D, 75008 PARIS.

  • Nous gérons ensuite vos formalités

    Après vérification des pièces, nous transmettons votre dossier au greffe du Tribunal de commerce dans les plus brefs délais.
    Dossier ACCRE inclus : Nous nous occupons également de transmettre au CFE une demande d’ACCRE pour les dirigeants éligibles.

  • Votre KBIS disponible en 48h

    Le greffe du tribunal de commerce procède à l’immatriculation de votre société sous 24/48H et émet votre extrait Kbis. Dès lors, vous en recevrez un exemplaire par mail, puis 4 exemplaires originaux par courrier.

Questions fréquentes

Besoin d'aide ? Vous êtes au bon endroit...

FONCTIONNEMENT
FORMALITÉS
PAIEMENT
CONFIDENTIALITÉ
ET PROTECTION DES DONNÉES
  • Qui sommes-nous ?
  • Jurisociete.fr est une plateforme de gestion en ligne de toutes vos formalités juridiques : création de sociétés, modifications statutaires, Ago annuelle.
    En 10 minutes seulement, vous pouvez accéder à vos documents juridiques (statuts…) rigoureusement rédigés et délivrés instantanément, afin de vous garantir un service rapide et de qualité. Nous gérons ensuite vos formalités (Kbis disponible en 48h).

    Jurisociete.fr, c'est simple :

    - Répondez à un questionnaire simple et obtenez votre dossier complet instantanément
    - Signez vos documents en ligne et téléchargez vos pièces justificatives depuis votre espace client
    - Après vérification de votre dossier, nous nous occupons des formalités(Kbis disponible en 48h).
  • Quelle est la différence entre la formule Eco et la formule Express ?
  • En optant pour la formule Express (recommandée), nous nous occupons de tout jusqu'au KBIS : délivrance de votre dossier complet, vérification des pièces, publication de l'annonce légale (coût inclus), transmission du dossier au greffe.
    Il s'agit d'une véritable formule « clé en main », incluant tous les frais inhérents à la création de votre société (annonce légale + frais de greffe), et assortie d'une immatriculation express en 48h.

    En optant pour la formule Eco, nous transmettons votre dossier prêt à déposer : documents, formulaire M0 rempli, notice pour réaliser les formalités, annonce légale.
    Il vous restera donc à déposer votre dossier au greffe, et à en régler les frais d'immatriculation. De même, en cas de rejet de votre dossier, sa régularisation auprès du greffe restera à votre charge.
  • Pourquoi confier la création de votre société à un spécialiste ?
  • Confier la création de votre société à un spécialiste permet :

    - D'obtenir les conseils d'un spécialiste qui vous aide à prendre les bonnes options
    - De faire des économies d'argent car vos formalités de création sont justes, vous n'avez pas à payer une seconde fois
    - De gagner du temps pour vous consacrer pleinement au lancement de votre activité

    Vous êtes ainsi certain de ne pas vous enliser dans les procédures administratives, puisqu'il fait les bons choix et effectue les formalités jusqu’à l'immatriculation de votre société par le tribunal de commerce.
  • Comment JURISOCIETE se distingue-t-il des autres sites juridiques en ligne ?
  • Notre point fort réside principalement dans la rapidité de traitement de votre dossier comme en attestent tous nos témoignages clients.

    Notre disponibilité nous permet également d'être proche de nos clients et très réactifs sur leur demande de renseignements.

    Notre interface simple et intuitive met à votre disposition des algorithmes uniques et performants, vous garantissant ainsi un service simple d'utilisation et des documents de qualité. De plus, notre outil vous permet de signer votre dossier en ligne. Vous n’aurez ainsi rien à imprimer !

    Enfin, nos tarifs sont un véritable point de différenciation. Nous permettons à nos clients de créer leur société au meilleur tarif, et le prix est totalement transparent (aucun frais caché).
  • Je viens de passer commande – quelle est l'étape suivante ?
  • Vous accédez alors instantanément à votre dossier complet (statuts, …), ainsi qu'à une notice explicative qui vous explique précisément l'ensemble des démarches à effectuer (signature des documents, pièces justificatives à réunir…).
  • Comment puis-je partager mon avis sur mon expérience JURISOCIETE ?
  • Nous cherchons continuellement à améliorer nos services, c'est pourquoi les retours de nos clients sont très importants.
    Si vous souhaitez laisser un commentaire à propos de nos services, veuillez-vous diriger vers notre page « Témoignages » en cliquant sur le lien suivant : « http://www.ekomi.fr/avis-clients-jurisocietefr.html »
  • Quels sont les documents à fournir pour créer votre SASU ?
  • Quand démarrez-vous les formalités auprès du greffe ?
  • Nous procédons à la vérification de votre dossier, le jour même de sa réception.

    Soit votre dossier est complet, et nous transmettons votre dossier au greffe instantanément ; soit votre dossier est incomplet, et nous vous adressons un mail pour vous réclamer les pièces ou renseignements manquants (votre dossier étant alors transmis dès sa complétude vérifiée).
  • Sous quel délai vais-je obtenir mon extrait KBIS ?
  • Dès réception de votre dossier complet, nous le transmettons au greffe par voie dématérialisée.
    Le greffe dispose alors d'un délai de 24h pour traiter votre dossier, et nous délivre l'extrait KBIS de votre société sous 48h.

    Toutefois, nous tenons à vous préciser que si votre siège social se situe dans les départements 57, 67 et 68, le délai d'immatriculation sera plus long (environ 2 à 3 semaines) car votre dossier doit d'abord être déposé au centre de formalités compétent (CCI ou CMA) qui le transmet ensuite au greffe.
  • Que se passe-t-il si votre dossier est rejeté par le greffe ?
  • Si votre dossier est incomplet, le greffe nous adresse systématiquement une lettre de réclamation de renseignements ou pièces manquants nous demandant de régulariser le dossier sous un délai de 15 jours.

    Nous tenons à vous préciser que tout est mis en œuvre pour éviter que votre dossier soit rejeté par le greffe (retardant ainsi l'immatriculation de votre société). Mais parfois, cela peut arriver.

    En cas de rejet, nous procédons à la régularisation de votre dossier dans les plus brefs délais.
  • D'autres frais sont-ils à prévoir après l'obtention de l'extrait KBIS ?
  • En général, non.

    Nous tenons toutefois à vous préciser que les créateurs de sociétés artisanales devront s'acquitter des frais d'immatriculation au répertoire des métiers (en moyenne 125€), et de stage de préparation à l'installation (environ 250€).
  • Ma société vient d'être immatriculée, et je viens de recevoir un ou plusieurs formulaires d'inscription à des registres payants. Faut-il obligatoirement payer ?
  • De nombreux créateurs d'entreprises reçoivent, après réception du KBIS, des offres payantes leur proposant une inscription sur un annuaire ou un registre ("des entreprises", "des sociétés", "Siret"...) nouvellement constituées.
    Leur coût est variable et peut s'élever jusqu'à 200 € ! 
    Ces offres laissent à penser que ces inscriptions ont un caractère officiel et obligatoire, mais il n'en est rien !
    Il s'agit de propositions commerciales purement facultatives (l'information de ce caractère facultatif est généralement inscrite en bas de page et en petits caractères).

    Nous vous conseillons de ne pas tenir compte de ces offres et vous rappelons que les frais d'immatriculation (hormis ceux qui concernent la Chambre des Métiers pour les sociétés exerçant une activité artisanale), sont déjà comprises dans notre tarif. En cas de doute, n'hésitez pas à nous contacter.
  • Comment je paye ?
  • Vous réglez un acompte de 150€ (ou la totalité) pour accéder à votre dossier complet (statuts...).
    Vous réglez le solde de 269€ au retour du dossier signé (avant l'envoi du dossier au greffe).
  • Quels sont les moyens de paiement possibles ?
  • Vous pouvez régler votre commande :

    - Par carte bancaire sur le serveur sécurisé du Crédit Agricole : Disponibilité immédiate de vos documents
    - Par virement bancaire : Disponibilité des documents à réception du virement.
    - Par chèque bancaire libellé à l'ordre de « JURISOCIETE » : Disponibilité des documents à réception du chèque.
  • Ou puis-je consulter mes factures ?
  • Vous pouvez consulter ou télécharger votre facture en format PDF depuis votre espace client, dès que vous avez passé commande.
    Cliquez sur « Mes Factures », puis sur « Télécharger » à côté du numéro de votre facture.
  • Comment puis-je fermer mon compte et retirer toutes mes données personnelles de mon compte JURISOCIETE ?
  • Merci de bien vouloir nous adresser votre demande de suppression de compte et/ou de données à contact@jurisociete.fr. Nous supprimerons votre compte au plus vite.
  • Que faites-vous de mes données personnelles et comment sont-elles stockées ?

Créer une sasu : questions fréquentes

Pourquoi choisir de créer une SASU ?

La SASU, société par actions simplifiée unipersonnelle, est une société commerciale constituée d’un seul associé. Autrefois réservée aux projets de grande envergure nécessitant la réunion de plusieurs associés et d’un capital minimum, cette structure connait depuis plusieurs années un succès grandissant. En effet, la SASU peut désormais être constituée par un associé unique et avec un capital sans minimum obligatoire (1€ minimum).

Tout comme la SAS, il s’agit d’une structure adaptée à tous types d’activités, qu’elles soient commerciales, artisanales ou agricoles. La SASU est, par exemple, très souvent choisie par les chauffeurs VTC.

De plus, la SASU offre une grande souplesse à l’associé unique dans l’organisation et la gestion de sa société. Cette flexibilité se caractérise par une grande liberté statutaire que la création d’une EURL ne permet pas.

Concernant la responsabilité de l’associé unique, celle-ci est limitée au montant des apports en capital effectués. En cas de dette par exemple, ses biens personnels ne peuvent être saisis.

Enfin, sur le plan social, le président d’une SASU est affilié au régime général de la sécurité sociale (régime identique à celui des salariés). Contrairement à la création d’une EURL, créer une SASU permet ainsi au dirigeant d’échapper au régime social des Travailleurs non-salariés (régime TNS – RSI).

Quel capital choisir lors de la création d’une SASU ?

Le capital social correspond à la somme ou aux biens apportés par l’associé unique lors de la création de sa société. Il apparait sur l’ensemble des documents juridiques et commerciaux (KBIS, factures, devis…).

Il n’y a pas de capital minimum obligatoire pour créer une SASU. Il convient cependant de ne pas fixer un montant de capital trop faible car celui-ci doit permettre de financer les premiers investissements et la poursuite de l’activité jusqu’au moment où cette dernière s’autofinancera. Le capital de votre SASU doit donc être déterminé en fonction des besoins de l’entreprise, besoins qui seront plus ou moins importants selon l’activité.

D’autre part, Il est également important de savoir, au moment de la création d’une SASU, si les partenaires de votre entreprise vont porter un regard spécifique sur le montant du capital social. Qu’un boulanger par exemple, affiche un capital à 1000€ ou 10000€ n’aura que peu d’importance pour ses clients. Par contre, dans bien d’autres domaines d’activité, un capital élevé permet de véhiculer une image de relative solidité financière, et sera un gage de sécurité rassurant clients et fournisseurs.

Enfin, le capital social constitue également un enjeu de financement pour votre SASU. En effet, dans le cadre d’une demande prêt, la banque exige généralement un apport minimum en capitaux propres (20 à 30% du montant de l’emprunt sollicité).

A noter qu’en plus du capital social, l’associé unique peut compléter son apport par un dépôt en compte courant. Il s’agit d’un prêt consenti par ce dernier à la société. Contrairement au capital social, l’associé unique peut en demander le remboursement à tout moment.

Quel régime de TVA pour une SASU ?

Lorsqu’il décide d’ouvrir une SASU, le créateur d’entreprise a le choix entre 4 régimes de TVA :

La franchise de TVA : ce régime permet de facturer ses clients hors taxe, mais la TVA déductible sur les dépenses n’est pas récupérable. Cette franchise constitue une réelle opportunité pour les SASU s’adressant uniquement à des particuliers (car vous serez plus compétitifs que les entreprises assujetties à la TVA) et n’ayant que très peu de dépenses.

Ce régime est réservé uniquement aux SASU qui réalisent moins de 82200€ de chiffre d’affaires HT pour une activité de vente de marchandises, ou 32900€ de chiffres d’affaires HT pour une activité de prestataire de services.

Le réel simplifié annuel : ce régime consiste en une facturation de TVA à ses clients, et donc en une récupération de la TVA déductible sur ses dépenses. Il convient alors de déposer une déclaration de TVA annuellement et de payer éventuellement 2 acomptes semestriels en cours d’année. Cela permet d’allonger le délai de paiement relatif au solde de TVA.

Ce régime s’adresse aux SASU dont le chiffre d’affaires n’excède pas 789000€ HT pour une activité de vente de marchandises, ou 238000€ HT pour une activité de prestataire de services.

Le réel normal mensuel ou trimestriel : il s’agit du régime classique avec dépôt d’une déclaration mensuelle (ou trimestrielle si la TVA annuelle n’excède pas 4000€)

Ce régime convient particulièrement aux SASU souhaitant récupérer rapidement des crédits de TVA (c’est le cas par exemple des sociétés réalisant de gros investissements au départ)

Le mini-réel : il s’agit du régime du réel normal de TVA lorsqu’on choisit le régime simplifié de TVA en matière d’imposition sur les bénéfices.

Même si le régime de TVA doit être défini au moment de la création d’une SASU, vous pourrez le modifier ensuite avec votre conseil habituel.

IR ou IS : quel régime d’imposition choisir au moment de la création d’une SASU ?

A l’occasion de la constitution d’une SASU, vous allez devoir choisir d’une part, son régime d’imposition en matière de bénéfices (IS ou IR), et d’autre part, son régime de TVA (franchise en base, réel simplifié, ou réel normal).

La SASU est soumise de plein droit à l’IS, mais son président peut décider d’opter à l’IR pour une durée de 5 ans (à l’issue de ce délai, l’imposition bascule automatiquement sur l’IS).

Le choix de l’IS conduit à faire supporter l’imposition des bénéfices sur la SASU, au taux de 15% pour la partie du résultat n’excédant pas 38120€, et au taux de 33.33% au-delà.

A contrario, l’option à l’IR permet d’imposer non pas la SASU mais directement l’associé unique. L’option à l’IR doit être indiquée sur le formulaire M0 si elle est prise à la création de la SASU ou par LRAR dans les 3 premiers mois de l’exercice concerné si elle est décidée ensuite.

Même si la grande majorité des SASU se soumettent à l’IS, le choix entre l’IR et l’IS pour une SASU doit se faire en tenant compte des paramètres suivants :

  • Le résultat prévisionnel des premiers exercices : si des pertes sont prévues, mieux vaut opter pour l’IR afin d’imputer les pertes sur les autres revenus du foyer fiscal

  • Le taux marginal d’imposition : si les revenus du foyer sont importants, l’option à l’IR peut être un mauvais choix, puisque les bénéfices de la société seront soumis à un taux bien plus élevé que le taux de 33,33% applicable en ce qui concerne l’IS.

EURL ou SASU ? Quel statut adopter pour l’associé unique ?

Un chef d’entreprise souhaitant se lancer seul dans une création de société peut opter pour la création d’une EURL ou la création d’une SASU. Eclairage sur les principales différences existantes entre ces 2 structures.

L’une des principales différences entre l’EURL et la SASU est le statut social du dirigeant de l’entreprise. En effet, le gérant associé unique d’une EURL est un Travailleur non salarié (TNS) affilié au RSI, alors que le président associé unique d’une SASU est assimilé salarié et est donc affilié au régime général de la sécurité sociale.

Le statut de travailleur assimilé salarié du dirigeant de SASU implique une meilleure protection sociale de base que celle du Travailleur non salarié du gérant d’EURL. Cette protection est donc naturellement plus onéreuse que celle de Travailleur non salarié : comptez un taux de charges sociales d’environ 70% pour ce régime contre 50% pour le régime TNS.

A noter, qu’en l’absence de rémunération, l’EURL et la SASU présentent une différence majeure car le gérant d’EURL affilié au RSI paye quand même des cotisations forfaitaires par lesquelles il acquiert une protection sociale minimale. A l’inverse, le président d’une SASU ne paye aucune cotisation sociale s’il décide de ne pas se rémunérer.

Autre différence de taille entre l’EURL et la SASU : l’imposition des dividendes versés à l’associé unique. Sur ce point, la SASU présente un avantage indéniable par rapport à l’EURL. En effet, la majorité des dividendes attribués au gérant associé unique d’EURL sont soumis à charges sociales, alors que les dividendes versés au président de SASU échappent aux cotisations sociales, mais supportent toutefois des prélèvements obligatoires au taux de 15,5%.

Enfin, la SASU est souvent adaptée pour les projets ambitieux. Plébiscitée la plupart du temps par les startups, la SASU bénéficie en effet d’une grande souplesse statutaire, laissant ainsi à l’associé unique une grande liberté pour régir le fonctionnement et l’organisation de la société.

En résumé, sur l’optimisation sociale et fiscale : Net avantage pour la SASU qui permet d’optimiser les revenus de l’entrepreneur en arbitrant entre rémunération et dividendes.

Est-il possible de créer une SASU et de continuer à percevoir ses allocations chômage ?

Oui, le créateur d’une SASU a la possibilité d’opter pour le maintien intégral de ses allocations chômage jusqu’à la fin de ses droits, sous condition liée principalement à l’absence de rémunération au cours de cette période.

Ce dispositif lui permet ainsi de financer ses dépenses personnelles, le temps de développer sa nouvelle activité. Dans la pratique, il faudra juste se rendre auprès de votre agence pôle emploi pour leur signifier votre intention de bénéficier de ce dispositif, dès l’immatriculation de votre SASU.

Il faudra également leur fournir les documents suivants :
- L’extrait KBIS de la société nouvellement créée
- L’acte justifiant la non-rémunération du président

Concernant ce dernier document, vous pourrez l’obtenir en utilisant nos services de création de SASU en ligne.

Notez également qu’il conviendra ensuite d’actualiser chaque mois votre situation sur le site du pôle emploi en indiquant bien que vous êtes toujours demandeur emploi.

Simplifiez les formalités d’immatriculation
de votre SASU

Un logiciel innovant vous guide dans la réalisation instantanée de vos documents juridiques.

DÉMARRER